Publié le : 29 avril 20225 mins de lecture

Même s’ils sont particulièrement efficaces, les antivols n’empêchent pas toujours le vol d’une moto. Afin de faciliter la recherche de votre deux-roues en cas de détournement, l’idéal serait d’installer un traceur gps moto. Aussi appelé tracker gps, ce dispositif permet de géolocaliser rapidement l’engin après qu’il ait été volé. Puisque les modèles disponibles sur le marché sont nombreux, il convient de savoir comment choisir celui qui répond à vos besoins.

Fonctionnement et avantages d’un traceur gps moto

Un traceur moto se présente généralement sous la forme d’un petit boîtier que vous devrez dissimuler quelque part sur votre deux-roues. Dès lors que le tracker détecte un déplacement anormal ou si la moto dévie d’une zone géographique préalablement déterminée, le dispositif vous envie une alerte sur votre téléphone. Il va alors enregistrer la position du véhicule pour ensuite vous envoyer les coordonnées sous forme de SMS, d’appel téléphonique ou d’e-mail. Si le traceur transmet les informations par Internet, il vous faudra une connexion. S’il utilise le réseau téléphonique, le traceur devra contenir une carte SIM. Afin d’éviter la carte SIM et économiser sur le prix d’un abonnement auprès d’un opérateur téléphonique, privilégiez un tracker gps doté d’un module radio qui fonctionne sur un réseau indépendant. Considéré comme un système de sécurité très pratique, le tracker GPS pour moto permet de protéger efficacement votre véhicule en cas de vol. Bien que ce dispositif n’empêche pas le détournement de l’engin, la balise gps pourra géolocaliser la moto instantanément. Ainsi, vous pourrez collaborer avec les autorités pour la retrouver rapidement. Sachant que le coût de ces engins avoisine celui d’une petite auto, l’investissement pour l’achat d’un traceur se révèle moindre et pourtant, il offre une sécurité maximale.

Les modes d’alimentation et de signalement

Afin de trouver le tracker gps moto adapté à vos besoins, choisissez avec soin l’alimentation du boîtier. Un dispositif alimenté par le système électrique du véhicule sera en principe branché sur la batterie. Coûtant moins cher, il nécessite quelques notions en électricité lors de l’installation. Un traceur gps autonome quant à lui sera alimenté par sa propre batterie ainsi, il n’implique aucun branchement. Simple à mettre en place, ce dispositif est également plus pratique. Cependant pour profiter au mieux de ses performances, mieux vaut miser sur un traceur avec une grande autonomie.

Sachez par ailleurs qu’un traceur gps devra vous envoyer une alerte et des informations indiquant le positionnement de votre moto. Pour cela, il peut utiliser :

  • Les SMS sur demande si vous avez un tracker avec carte SIM. Dans ce cas, prévoyez un forfait d’envoi de SMS (illimité de préférence).
  • La connexion Internet permet de consulter les historiques de déplacement, sans que vous ayez à le demander : durée trajet, itinéraires empruntés, vitesse, etc.
  • Le module radio indépendant ne nécessite pas de carte SIM, mais les options peuvent être limitées

Notez par ailleurs que le mode de suivi de la location peut s’avérer important. Si certains appareils permettent de suivre la moto en temps réel, d’autres traceurs proposent un suivi à intervalles.

Taille, poids, gamme : comment choisir ?

Les différentes caractéristiques du dispositif sont également à prendre en compte lors du choix. Pour commencer, il faudra faire attention à la taille du boîtier. Afin de rester invisible et difficile à détecter par les éventuels voleurs, le traceur doit être assez petit. De plus, vous devez prendre le temps de bien le dissimuler, car si les malfaiteurs prennent conscience de son existence, ils vont certainement le désactiver. Par la suite, optez pour un modèle suffisamment léger afin de ne pas compromettre la stabilité de la moto. À noter, le coût d’un traceur entrée de gamme reste abordable puisqu’il vous faudra moins d’une dizaine d’euros. Par contre, ce prix peut s’élever jusqu’à plus d’une centaine d’euros si vous choisissez un modèle haut de gamme, plus performant et doté d’une plus grande autonomie. Pour info, les traceurs autonomes sont les plus chers sur le marché.

Enfin, vérifiez la qualité de l’appareil en vous concentrant sur les normes de sécurité. En général, un traceur gps moto devra correspondre à la norme IP68 pour garantir une fiabilité optimale.