SSI incendie : qu’est-ce que c’est ?

De nombreux immeubles et établissements utilisent les systèmes de sécurité incendie afin de prévenir les risques et les incidents liés aux incendies. Le SSI incendie doit être mis en place à l’avance, autrement dit dès la conception d’un bâtiment. Actuellement, l’installation d’un SSI doit dépendre de l’activité, sa taille ou les particularités de l’immeuble.

Qu’est-ce qu’un SSI incendie ?

Le système de sécurité incendie (SSI) désigne l’ensemble de tous les équipements qui servent à protéger les personnes ou les biens devant tous les différents risques qui peuvent avoir une liaison avec les incendies. Le SSI est constitué de plusieurs matériels qui lui permettent de remplir différents objectifs. Ces matériels collectent les informations, les traitent et mettent en route les actions préventives ou correctives dans le but de mettre en sécurité l’immeuble. Les matériels sont le désenfumage, le compartimentage, la sortie d’urgence, l’arrêt de certaines installations et l’extinction automatique.

Le désenfumage est l’élément mécanique ou naturel qui sert à limiter les effets toxiques des fumées, il permet donc d’obtenir une meilleure vision de l’environnement. Le compartimentage comme la fermeture de porte ou le coupe-feu est un outil qui permet de cloisonner le danger qui se présente dans un espace clos afin de réduire la propagation des flammes, la fumée et la chaleur. La sortie d’urgence concerne les portes des issues de secours qui doivent se déverrouiller de manière automatique pour faciliter l’évacuation. Pour acquérir plus d’informations, allez sur securite-incendie.info.

Les différents composants du SSI ?

Il existe différents systèmes qui composent le ssi incendie d’une entreprise. Le système de détection incendie (SDI) est le type d’installation qui est constituée de matériels indispensables à la détection d’incendie. Il s’agit du détecteur automatique d’incendie ou DAI, de l’indicateur d’action ou IA, du déclencheur manuel ou DM et de l’équipement de contrôle et de signalisation ou ESC. Le DAI sert à détecter les phénomènes liés à l’incendie. Ceci s’énonce en 2 modèles : le détecteur thermique et le détecteur optique. Les IA sont celles qui s’associent à un DAI afin d’afficher la détection incendie en externe.

Le système d’extinction automatique fixe à gaz concerne le système fixe qui permet de détecter l’éclosion de l’incendie et de l’éteindre dans une durée limitée, cela avec l’inhibiteur ou par l’apport de gaz. Ceci est souvent utilisé dans les locaux où il y a des matériels de grande valeur (bateaux, avions, bibliothèque, musée, centre de stockage de données, centraux téléphoniques, salles informatiques, etc.) et que les risques d’incendie sont élevés. Le système de mise en sécurité incendie est celui qui regroupe les outils nécessaires pour faire fonctionner la mise en sécurité des biens et des personnes lors d’un incendie. Cet équipement est constitué d’un DTC (Dispositif commandé terminal) et d’un CMSI (Centralisateur de mise en sécurité incendie). Son rôle est d’empêcher la propagation des flammes, de permettre une évacuation rapide et sûre ainsi que de simplifier l’engagement des secours.

Que fait un coordinateur SSI ?

Le coordinateur ssi incendie est un professionnel qui est défini selon la norme NF S 61-931 pour réaliser quelques missions qui se comportent en 3 phases qui sont la phase de conception, la phase de réalisation et la phase de réception. La première phase concerne la conception de mise en sécurité, la réalisation de cahier de charges en fonction du SSI, etc. La deuxième phase désigne la réalisation d’examen de la cohérence des éventuelles particularités d’exploitation du site, l’examen non exhaustif des conditions d’implantation des liaisons et des équipements, l’examen des plans et des documents d’exécution et la mise à jour ou la création des tableaux de corrélations. La troisième phase inclut la réalisation des essais technique, ceci comporte la mise en sécurité, le scénario de détection, le type de foyers… La rédaction du compte rendu de réception technique SSI comporte la liste des essais effectués et la conclusion raisonnée sur la réception de l’installation.

Pourquoi mettre en place un SSI incendie ?

Le ssi incendie est très important pour les locaux. Il permet de lutter contre les risques d’incendie. Il est évident que les dégâts provoqués par un incendie peuvent occasionner de grosses pertes humaines et matérielles. La responsabilité des dirigeants d’entreprise, c’est alors de protéger le personnel qui se trouve au sein de la société. En plus de cela, les installations à risque et l’ensemble des données ont aussi besoins d’être mis en sécurité. La loi d’aujourd’hui impose l’installation d’un système d’alarme sonore et les moyens de lutter contre les incendies, par exemple les extinctions automatiques et les installations fixes de détection d’incendie, les robinets d’incendie armés, un système de désenfumage, etc. Selon les réglementations, chaque étage d’un local professionnel doit être équipé d’au moins un détecteur de fumées. Tous les établissements qui possèdent plus de 20 salariés sont dans l’obligation de prévoir une sortie de secours. Cela avec des outils d’éclairage essentiels et signalétiques qui permettent d’indiquer les sorties d’évacuation.

Comment choisir son coffre-fort ?
Comment choisir son armoire à fusils ?